Difficile de savoir par quoi commencer ou comment introduire le moment où finalement après tant de recherches, planifications, attentes, c’est enfin le moment d’aller chercher son précieux.

Rendez-vous étais pris à 17h30 à la concession pour aller récupérer la belle. Voici le récit de cette soirée.

Échauffement

Arrivée à la concession, entrée dans le temple de la mécanique, pour finalement attendre quelques minutes dans le hall d’exhibition des modèles de la marque. Un rapide coup d’œil aux thermiques…. mais alors très rapide. Certes c’est beau, certes le son est certainement splendide et la réputation de la marque ne s’est pas faite grace aux électrons mais ce n’est pas pour ça que je suis là. Je suis à la recherche du futur, pas du passé.

A force de tourner autour des thermiques, je finis par arriver dans mon coin préféré: les séries « i ». Alors forcément, c’est minimaliste, tant dans la présentation que dans le nombre de modèle disponible: 2. Une très belle i8 est présente, laissant présager clairement quelle est la révolution en cours dans le secteur automobile: les hybrides. Il faut bien y aller doucement sinon les gens risquent de prendre peur.

image1 (1)

Revenons sur Terre un instant et concentrons nous sur l’objet qui fait ici sujet, la i3. J’attends encore un peu, tourne autour de l’i3 mise en exergue à côté de sa grande sœur sportive. Une i3 BEV (toute électrique), Black Edition, intérieur Atelier attends ici de récolter quelques clients curieux et surpris de voir un OVNI parmi les classiques.Petite photo en passant, juste en guise de souvenir.

image2 (1)

Formalités

Rencontre avec une employée administrative de la marque (je ne me permettrai pas de nommer directement les gens dans ce blog, que les commentaires soient bons ou moins bon), accueillante et naturelle, rien à redire sur le contact. Nous préparons les quelques formalités administratives nécessaires à la récupération de la voiture: signer des contrats, et des pages de textes. Ai-je réellement pris attention à ce que je signais ? Sur le moment je crois que oui, mais je dois avouer que c’est déjà oublié. On m’indique que je recevrai la carte grise en recommandé sous 24 heures (reçue aujourd’hui même), et puis petit point de détail sur la récupération du montant versé lors de la commande du véhicule il y a deux mois. Pas de soucis particulier à remonter, tout c’est très bien passé.

On m’invite ensuite à passer à l’étage. Petite présentation de l’accueil du « service clientèle après vente », puis de l’atelier. Finalement, nous arrivons devant une porte qui sépare de l’espace « récupération du véhicule ». Nous y sommes…

Et… Actions!

EtAction01

Enfin ! Me voici devant ma petite merveille:

Pas simple de décrire un moment comme celui-ci car il ne s’agit à la fois que d’un objet, et d’un autre côté, ce simple objet représente beaucoup de choses. Pour certaines personnes, il sera juste un caprice, un petit cadeau, pour d’autre il pourra représenter en partie la réalisation d’un projet, un sentiment de satisfaction vis à vis de son évolution dans sa vie professionnelle, et encore bien d’autres choses. Je ne m’étalerai pas sur ce sujet somme toute personnel mais je peux vous dire qu’intérieurement j’étais ravis de ce choix.

Revenons-en à la voiture. Toute noire, avec les jantes bi-ton assorties, les accents bleutés du logo BMW sur la calandre, sur le haricot et le long des portières. Les vitres teintées arrières qui donnent un petit côté plus sportif, plus classe peut-être. Forcément, toute neuve donc étincelante – ce qui ne sera plus le cas le soir même, un gros orage ayant éclaté…

Le mélange extérieur noir, très sobre et de l’intérieur très chaleureux de l’esprit intérieur Lodge fait un carton, je suis aux anges. Absolument aucun regret. Je vous laisse admirer quelques photos prises à l’intérieur:

How to…

Je suis accueilli cette fois-ci par un jeune employé de la marque. Prenant la température au départ pour savoir si je connaissais celle-ci ou pas, il me fera un discours complet sur les fonctionnalités de la voiture. Malgré la somme d’information que j’avais pu emmagasiner cette dernière année, il est arrivé à m’apprendre plein de petites astuces (un grand merci à lui au passage), j’aurai l’occasion d’y revenir plus tard dans un autre épisode. En tout cas,  clairement fan de la marque et de ses thermiques, il avait l’air convaincu du potentiel de fun que cette voiture est capable de délivrer. On voit clairement que les concessions agréées »i » ont évoluées: Le discours est très bien rôdé et même si je n’ai pas été très agressif sur les questions plus techniques (je pense spécialement aux types recharges et aux installations électriques), je ne pense pas que la i3 soit encore un OVNI et il sera certainement difficile de prendre en défaut le personnel qualifié – ce qui est une très bonne chose. Un très bon point.

Je profite de cette occasion pour admirer ma nouvelle voiture de l’intérieur. Comme un touriste, j’ouvre les différents compartiments, je rentre en contact avec les différents matériaux. En effet, je n’avais jamais eut l’occasion de voir en vrai la finition Lodge, ce fût donc uniquement sur photos que j’ai décidé de prendre celle-ci. Je reste admiratif de la finition globale. C’est nickel, je suis encore une fois conquis.

Et là, certain vont commencer à penser qu’après tant d’éloge, je suis certainement affilié à BMW car après tout, une personne aussi enthousiaste, ce n’est pas possible. Rassurez-vous, dans un monde où rien n’est parfait, j’ai quand deux petites ombres au tableau:

  • La première, c’est que l’intérieur du véhicule était (très) poussiéreux par endroit. Comme si quelqu’un avait un peu oublier d’aspirer et passer la microfibre. Certes, pour moi c’est un détail, mais j’ai trouvé ça surprenant. Autant l’extérieur était 100% nickel, autant l’intérieur l’était disons à 80%.
  • Le deuxième ombre, et là pour le coup, un peu plus gênante: Un coup – un accro a été porté sur le cuir du tableau de bord et malheureusement sur un endroit extrêmement visible. Je suis peut-être un peu maniaque avec les objets que je possède et du coup ça me choque peut-être un peu plus que l’utilisateur moyen mais ça fais tâche pour une voiture neuve.

La photo ci-dessous met en évidence le problème, remonté à mon commercial le jour de la remise. J’ai augmenté un peu le contraste car sur photo ce n’est pas évident à voir mais en réalité, c’est visible, et ce n’est pas qu’un poinçon, car un débordement appuyé sur 1 cm environ est également présent. Le cuir est donc enfoncé légèrement sur un point, puis cet enfoncement continue en ligne droite sur 1 cm.

cuir

Le but de cette photo n’est évidemment pas de jeter la pierre sur BMW. Un problème ça peut arriver. En revanche, c’est plutôt pour l’acheteur potentiel qui lira ces lignes. Le jour de la remise de votre véhicule, tâchez de ne pas trop avoir la tête dans les nuages et vérifiez autant de choses que possible. J’ai eut de la chance de m’être aperçu de ce petit détail juste avant de prendre la route, il aurait été trop tard par la suite. Mon commercial, en qui j’ai grande confiance,  me trouvera, je l’espère , un petit arrangement.

On the road again

La fin de la soirée approche et il est l’heure de partir. Mon commercial cette fois-ci, qui était occupé précédemment à la remise d’une magnifique M3 (si ma mémoire est exacte), vient me saluer. Nous discutons un peu et j’en profite pour le remercier pour son travail, et pour les petites choses ici où là qu’il a réussi à se procurer. J’y reviendrai dans le prochain article mais disons que la position tarifaire en France de BMW « i » est très stricte – pas de négociation sur le prix, contrairement aux US où les gens arrivent à obtenir près de 15% de remise… cherchez l’erreur –  j’avais donc négocié quelques accessoires « i ».

En guise de remerciement, j’ai eut droit à deux petits cadeaux inattendu (je n’ai jamais été client de la marque auparavant comme 80% des clients « i » donc je ne sais pas si cela est normal ou non, mais ça fait toujours plaisir et augmente le ressenti de plus-value sur le service):

  • Le livre qui célèbre les 100 ans de la marque (très beau livre soit dit en passant)
  • Une bouteille de champagne


2 heures après mon arrivée, me voici donc au volant pour la première fois de cette i3.

Je tiens à préciser pour conclure ce chapitre que je ressors extrêmement positif de cette expérience BMW avant-vente et après-vente. Tous les intervenants à qui j’ai eut à faire jusqu’à présent se sont montrés très professionnels et disponibles. Je sais que ce n’est pas forcément le cas de tous les concessionnaires, et cela vaut pour toute les marques. Maintenant l’avenir me dira si le service client et technique se montrera également à la hauteur lorsque (si) je commencerai à rencontrer quelques ennuis.

Merci d’avoir lu ce récit. D’autres suivront sur des aspects basiques qui pourront intéresser des personnes qui n’ont pas encore de i3 et également sur des détails plus particuliers pour ceux qui en ont déjà une et souhaitent comparer leur expérience avec la mienne.

N‘hésitez pas à commenter et me faire un retour de votre expérience. Si vous avez des questions, si vous souhaitez avoir des photos précises sur un détail de la voiture, ou pour tout autre remarque, je serai ravi d’échanger avec vous, soit ici, soit le forum dédié aux séries « i »

Brice

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Publicités