Petite publication du Dimanche avant un article entièrement dédié au REX et qui sera publié demain matin. C’est donc en toute légèreté que je vais tâcher de vous faire partager une rencontre des plus agréable avec Stéphane, enthousiaste, voir passionné d’automobile et qui possède chez lui non pas une mais deux BMW i3 !

Portrait:

Nom: Stéphane, Age: 49 ans, Possède: Deux VE – BMW i3 (2014 et 2015) Aime sur son VE: Le fun, le silence et le faible entretien N’aime Pas: le frunk et la finition de quelques éléments, Prochain VE: Tesla, Pannes: Aucune

Rendez-vous était donc pris Jeudi matin à 10h30 à Genève, sur les bords du Lac Léman, pas très loin d’où réside Stéphane et c’est avec une certaine impatience que je me rendis sur les lieux avec ma beauté !

Une fois arrivé sur place, je vis une très belle i3 garée le long du lac (d’ailleurs, une mauvaise manipulation et c’était un plongeon direct !); Aravani grey, jantes 19 pouces, toit ouvrant entre-ouvert, intérieur Suite, et son propriétaire, qui m’attendaient sous un soleil qui laissait présager d’une belle journée d’été comme nous en avons en ce moment.

lac_leman_geneva_mabmwi3

Petit problème en passant: sous l’effet de la rencontre, j’en ai oublié de prendre les photos lorsque nous étions sur le quai. Vous verrez du coup celle de la fin de la rencontre. (désolé)

Nous faisons donc chacun le tour rapidement de l’une et l’autre voiture, comparons les intérieurs, Lodge et Suite, les différentes options et leur allure générale. Nous n’hésiterons pas non plus à saluer au passage les performances et le fun que procure cette voiture pourtant tellement méconnue du grand public. Un vrai gâchis ! Puis le soleil commençant à se faire un peu trop sentir, Stéphane m’invita à bouger vers l’hôtel du parc des eaux vives, dans un parc ombragé, et où nous pouvons plus facilement analyser nos deux i3.

hotel_parc_geneva

Enfin posé à l’ombre, les deux voitures l’une à côté de l’autre, portes ouvertes, nous commençons à parler des finitions qui laissent parfois à désirer (le montage des rétroviseurs avec les plastiques visibles dans l’habitacle, les feux halogènes à l’avant pour les clignotants et les feux de route alors que des LEDs auraient été logiques. Le frunk également en prend pour son grade, et enfin des petits détails ici et là comme par exemple le repose poignet en cuir souple devant la molette iDrive qui est présent sur le modèle de Stéphane (2015) alors qu’il est absent de la mienne (2016) ou la disposition du triangle de signalisation qui disparaît de l’arrière de la porte du coffre pour se retrouver dans le frunk (coffre avant)… Bref, nous pestons sur des petites améliorations qui pourraient rendre cette voiture presque parfaite.

Les côtés magiques seront évidemment dis et redis: accélération, silence, design intérieur. J’ai d’ailleurs été séduit par l’intérieur Suite qui pourtant me laissait perplexe sur les photos et vidéos que j’avaient pu voir avant l’achat. Confortable, pas aussi sombre que j’aurai pu le penser, c’est un très bel intérieur qui donne un véritable sentiment de haut de gamme. Et petit détail amusant en passant, la planche de bois en eucalyptus de Stéphane était plus claire que la mienne. Le fait que ce soit une matière naturelle, et pour le coup unique, c’est quand même plus sympas qu’un bout de plastique.

Nos deux voitures commencent à attirer l’œil des passants et sportifs du matin pour finalement laisser place à une rapide rencontre avec un couple et leurs deux enfants qui souhaitaient remplacer leur Fiat 500 et, je cite, « faire un geste pour la planète ». Ils ont dû entendre parler rapidement de cette voiture mais grâce au manque de communication de la part de BMW, n’en savent pas vraiment plus que ça et en profite pour nous questionner sur l’autonomie, la recharge et analysent un peu les intérieurs et l’allure extérieur du véhicule. Ils semblent à la fois un peu sceptique – ne connaissant peut-être pas trop la mobilité électrique – mais franchement attirés par le concept. Nous ne saurons pas s’ils iront finalement franchir le cap et décider d’acheter mais nous l’espérons.

Nous terminerons notre analyse poussée dans ce beau parc sur un essai du pack Harman Kardon pour Stéphane qui ne le possède pas. Sa conclusion sera la même que la mienne: oui l’option apporte un gros plus en terme de rendu global et de basse, mais non, il n’est pas à la hauteur des meilleurs systèmes et pourrait largement mieux faire. Un vrai equalizer digne de ce nom pourrait d’ailleurs déjà grandement aider.

Après tant de discussion, il commença « à faire soif » comme on dit, et Stéphane m’invita très gentiment à venir boire un café chez lui, me donnant l’opportunité (« enfin ! » vous allez me dire…) de prendre de jolis clichés et de voir en plus, l’i3 de sa femme.

Et c’est donc dans un cadre magnifique que s’achèvera ma rencontre avec Stéphane et ses deux i3.

rencontre_bmw_i3_mabmwi3_geneve_20

La Séance photo autour d’un verre, avec une vue magnifique sur le lac Léman, commence donc puisque la 3ème i3 viendra finalement à notre rencontre, celle de Madame (Modèle 2014, BEV, Intérieur Loft, Jantes de 20 pouces, Toit ouvrant, Navigation Professional).

Concernant l’aspect de cet intérieur Loft, je dois avouer que je reste sur deux sentiments différents. J’adore les sièges et le volant par exemple qui rappellent l’intérieur des vaisseaux spaciaux de science-fiction des années 80-90, ainsi que la luminosité de l’habitacle. En revanche, le plastique de la planche de bord fait tout de suite moins qualitatif et original que la finition bois. Cela dit, je ne suis pas certain que cette dernière serait bien intégrée dans cet intérieur et c’est finalement peut-être mieux ainsi.

C‘est donc entre quelques mots sur les prochaines évolutions du marché des véhicules électriques et nos futurs potentielles acquisitions que nous terminons notre rencontre. Je vous laisse admirer ces splendides photos de nos trois starlettes.

Nous pourrons noter,entre autre, les différentes Jantes, qui sont trois variantes, le fait que Stéphane et sa femme ont choisis le toit ouvrant alors que j’ai opté de mon côté pour les vitres teintées à l’arrière. Nous avons également, comme vu précédemment, trois intérieurs différents: le Loft ou « star trek » pour les intimes, le Lodge (laine et cuir) et enfin la Suite (tout cuir). Par contre, mon i3 fut la seule REX du lot, mes besoins étant un peu différents.

Pour terminer cet article « rencontre », je souhaitais remercier une nouvelle fois Stéphane pour son accueil et les discussions passionnées que nous avons pu avoir concernant cette BMW i3. Il possède également un tout autre type de véhicule électrique et je vous laisse sur la photo de ce petit bolide (il faut quand même donner de sa personne pour qu’il avance celui-ci) !

rencontre_bmw_i3_mabmwi3_geneve_3

Je vous dis à très vite pour de nouvelles aventures.

Brice

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.


 

Publicités