Bonjour à tous !

Je suis ravit de vous retrouver pour un nouvel épisode du 3615: Ma vie en i3 ! Cela faisait maintenant près de trois semaines que je n’avais pu poster de nouvel article, la faute à un début d’année un peu mouvementé mais j’ai finalement réussi à libérer un peu de temps pour m’adonner à mon activité préférée: mon blog ! J’espère que vous ne m’en voudrez pas trop mais je n’ai pas d’article technique à proposer aujourd’hui. Ce n’est pas que les idées viennent à manquer mais c’est plutôt le temps que je peux consacrer à chaque article qui est en baisse sur cette période. Dès que je pourrai y revenir, je n’hésiterai pas, vous pouvez compter sur moi.

En attendant, je vous propose donc de me suivre pour quelques nouvelles diverses et variées. Pour ceux qui ne connaîtraient pas le principe de ces épisodes, je vous suggère d’aller simplement faire un tour sur l’épisode 1 puis sur l’épisode 2. Il s’agit d’une série d’articles légers relatant de ma vie de conducteur en i3, d’observation générales, ou d’anecdotes. Allez, c’est parti.

Comme vous l’aurez remarqué, ces deux dernières semaines, la neige est enfin arrivée en plaine. Alors autant vous dire que je ne suis pas du tout content car certain d’entre vous se sont approprié toute cette neige (hein, les nordistes !) alors que les réputés « montagnards » ont dû se contenter de quelques miettes. Résultat des courses: je viens à peine de pouvoir tester mes pneus neiges il y a deux jours de cela, et encore, sur 200 mètres de route non déneigé. Pas de quoi faire des folies, mais suffisamment pour me faire une première idée de la performance des pneus neige Nokian montés début décembre et qui continuent de plus s’user sur le bitume que sur la neige à pourfendre le blizzard.

Pour le moment, et sans surprise, le mode éco Pro est à privilégier sous peine de patiner de l’arrière train, mais hormis le piège de l’accélération brutale, la tenue de route avait l’air excellente – merci les pneus étroits – et le freinage régénératif de ne pas poser problème. Cependant, pas question d’en tirer des conclusions trop hâtives après ce test miniature. Je vais devoir prendre les choses en main pour tester tout cela convenablement afin de vous donner un vrai ressenti sur les performances de ces quatre bouts de caoutchouc attachés à mes jantes. J’espère tout de même avoir la chance de voir passer un peu plus de neige que sur les photos suivantes… Si au moins ils pouvaient arrêter de mettre du sel aussi, quelle idée ! Ils ne sont vraiment pas joueurs avec la sécurité routière 😉

bmw-i3-ma-vie-en-i3-episode-3-mabmwi3-20

bmw-i3-ma-vie-en-i3-episode-3-mabmwi3-21

Qui dit neige, dit sel, et qui dit sel, dit saletés sur le pare brise et utilisation conséquente du lave-glace. Première occasion de faire le plein de celui-ci depuis que j’ai pris possession de la voiture. Il m’aura donc fallut 7 mois pour vider mon réservoir contenant le lave-glace. Il faut dire aussi que c’est le genre de chose que j’utilise au minimum car merci les traces sur la carrosserie si vous venez de laver votre voiture. J’avais entendu dire ici ou là que le réservoir offrait un contenu limité en volume de liquide stocké mais très franchement, je n’ai pas eut l’impression que c’était bien différent de ma précédente voiture. J’ai vidé une bonne moitié du bidon de 5 litres, soit au final entre 2,5 et 3 litres de liquide. Je suis reparti pour 6 mois !

Juste au cas où certain l’auraient oublié, le réservoir du liquide lave glace se situe au niveau du coffre avant ( ou frunk) et non pas là où se trouve la jauge qui vous permet de vérifier votre niveau d’huile – pour ceux qui sont détenteur d’un modèle avec le Prolongateur d’autonomie (REX) – et qui elle se trouve sous le plancher du coffre arrière. Sur la photo, on peut voir que j’ai vraiment rempli au maximum car d’une part je l’ai utilisé juste derrière pour l’avant et l’arrière des vitres, et que c’est un produit résistant jusqu’à -20 degrés. Etant en garage (maison ou boulot) toute la journée, je ne risque pas grand chose en guise de gel. En terme de produit lave glace pour voiture, je prends généralement le moins cher. Comme vous pouvez le voir sur le lien Amazon précédent, les prix vont de 5 à presque 20 euros (attention aux frais de port en ligne) mais je ne vois pas pourquoi mettre autant d’argent dans ce type de produit. Généralement, vous pouvez trouver ces produits dans n’importe quel supermarché du coin, et du moment que vous prenez garde à la résistance aux basses températures, il ne devrait pas y avoir de mauvaise surprise.

Sans transition aucune, j’ai eut le plaisir d’accueillir une BMW i3 dans le parking de mon entreprise peu avant Noël. Une i3 REX, couleur Andesite ou Platin Silver  (version 2017), intérieur Lodge. Première fois que j’en vois une sur « mon » territoire alors que je croise des Tesla… presque tous les jours en fait.

Et dans un registre « ma journée commence mal », je nomme la personne que j’ai croisé un matin – et la police – suite à un accident, dans le même parking:

Dérapage incontrôlé, ou simplement vitesse excessive dans ce parking extrêmement glissant lorsqu’il est humide, je n’en saurai pas plus. Une chose est sûre, la voiture n’était plus là quelques heures plus tard et je peux vous assurer que si le véhicule, lui, a pris très cher, le poteau ne se souviendra certainement de rien. Quand au conducteur, il avait l’air en parfaite santé: plus de peur que de mal.

C‘est déjà la fin de cet épisode. Je vous laisse en compagnie d’un couché de soleil de saison pris il y deux jours de ma terrasse. Je vous remercie une nouvelle fois de m’avoir lu et reviendrai très vite avec quelques nouvelles du blog lui-même, quelques accessoires, peu être un peu plus de test sur neige si la chance me sourit, et plein d’autres choses. N’hésitez pas à commenter cet article, surtout si vous avez des retours d’expériences sur neige, ou si vous venez de recevoir votre jouet et souhaitez partager votre expérience. Bienvenue également à tous les nouveaux visiteurs et inscrits à la mailing list ! 🙂

À très vite !

bmw-i3-ma-vie-en-i3-episode-3-mabmwi3-25

Brice

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.