Salut à tous !

Après un passage plutôt calme dans ma petite vie en i3, un passage plus… humide dirons-nous, vient de me tomber dessus comme s’abattrait la pluie lors d’une tempête. Et si les mots sont parfaitement choisis c’est parce que c’est exactement ce qui m’est arrivé il y a trois jours de cela.

Après avoir réalisé une étourderie que je ne pensais qu’elle n’arrivait qu’aux autres, je me suis réveillé un matin avec ce type de pensée que vous avez parfois au réveil et qui vous traverse l’esprit tel un éclair et qui a cette force qui vous réveille d’une traite avec une petite dose d’adrénaline. Cette pensée fût la suivante: « N’avais-je pas entre-ouvert les fenêtres de la voiture hier après-midi ? » Et pourquoi cette pensée me donnerait-elle un bon coup de fouet ? Et bien parce que toute la nuit n’a été que vent, tonnerre et… pluie.

C‘est donc avec la plus grande appréhension que je me suis rendu dehors, et que je n’ai pu constater que le résultat tant attendu d’une voiture qui a passée la nuit dehors, fenêtres ouvertes, sous une pluie battante. Je vous laisse admirer….

mabmwi3-ma-bmw-i3-prend-l-eau-5

mabmwi3-ma-bmw-i3-prend-l-eau-4

mabmwi3-ma-bmw-i3-prend-l-eau-3

mabmwi3-ma-bmw-i3-prend-l-eau-2

mabmwi3-ma-bmw-i3-prend-l-eau-1

mabmwi3-ma-bmw-i3-prend-l-eau-7

mabmwi3-ma-bmw-i3-prend-l-eau-6

mabmwi3-ma-bmw-i3-prend-l-eau-8

mabmwi3-ma-bmw-i3-prend-l-eau-9

Alors voilà le résultat pour qui se demanderai à quoi ressemble une i3 qui a passé la nuit sous l’eau. Et encore, les vitres n’étaient qu’entre ouvertes d’une quinzaine de centimètres.

Et bien que fait-ton après un événement pareil ? Et bien vous avez plusieurs solution:

  • Ne rien faire et laisser s’infiltrer les goûtes d’eau encore plus et attendre que la vie – entendez par-là les moisissures – prennent le dessus.
  • Agir !

Vous vous en doutez, j’ai opté pour la deuxième solution. Mon premier réflexe ayant été de poster immédiatement un message sur le groupe Facebook i3 international (plus grosse audience) – le groupe Facebook i3 Francophone aurait pu faire parfaitement l’affaire – pour avoir quelques conseils avisés de personnes à qui cette mésaventure s’était déjà produite; et je peux vous dire que c’est arrivé à un paquet de monde; voyez un peu ci-dessous la même catastrophe en version hivernale….

File_009
Celle-ci n’est pas la mienne !

Bref, en gros, si cela vous arrive, voici les conseils du chef (j’aurai préféré rester « vierge » sur le sujet):

  1. Essayez de faire en sorte que la voiture soit « désactivé » pour éviter que les systèmes électroniques soient en marche.
  2. Prenez des torchons et des serviettes bien absorbants et épongez doucement le plus gros des dégâts. Toutes les grosses goûtes doivent y passer, l’intérieur des portières où l’eau stagne, les sols, etc… SAUF les sièges s’ils sont en tissu ou laine (voir point suivant)
  3. Si vous avez des sièges en cuir, épongez l’ensemble au maximum, si vous avez des sièges qui absorbent, évitez tout appui sur ces derniers. Faites glissez votre serviettes pour enlever les surplus d’eau en surface, mais faire un appui fort pour faire sortir l’eau risquerait de créer des tâches sous forme d’alvéoles bien visibles. Ces tâches s’enlèvent avec des produits adéquates (détachant pour canapé ou intérieur auto) mais on préférera éviter de se donner du travail supplémentaire.
  4. Mettre votre voiture à l’abri si possible sans la mettre en marche, sinon attendez quelques heures – LES VITRES FERMÉES CETTE FOIS-CI, S’IL PLEUT ENCORE – puis mettez-la à l’abris rapidement par la suite pour poursuivre le séchage intérieur.
  5. Installez des ventilateurs et faites les tourner non stop, vitres et/ou portes ouvertes, pendant 48 heures si possible. Ou simplement mettez la climatisation, puissance maximum, aux alentours de 22 degrés.
  6. Enfin, dernier point afin de parfaire le travail, éviter les mauvaises odeurs, les moisissures et être sûr que vous n’avez laissé aucune chance à l’humidité: installez soit un déshumidificateur électrique dans la voiture – pensez bien à le vider régulièrement -, ou plus simple, des petits sacs qui retiennent l’humidité et se « rechargent » en les chauffant 1 minute au micro onde, réutilisable « à vie » (contiennent un gel de silice):

7. Avec tout ça, et un peu de chance, vous devriez bien vous en sortir. On m’a conseillé également de passer un aspirateur qui nettoie et absorbe l’eau (comme ceux pour les moquettes) mais je trouvais ça un peu extrême et j’aurai eut peur de faire plus de mal que de bien aux sièges en laine naturelle.

Et le résultat après tout ça alors ? Et bien je peux vous dire que pour le moment la voiture est complètement fonctionnelle. Aucun message d’alerte ne s’est déclenché, et elle roule normalement. J’espère que ça tiendra dans le temps. Et concernant l’esthétique intérieur du véhicule: pas une trace. C’est comme si rien ne s’était passé. Je vous laisse juge vis à vis des clichés suivants:

 

J‘espère que maintenant vous savez, vous en êtes sûr, il n’y a plus l’ombre d’un doute, c’est clair comme de l’eau de roche: ne laissez jamais vos vitres ouvertes sans raison et surtout sans « rappel » sur votre téléphone par exemple (j’aurai dû penser à faire ça ! Je viens juste de réaliser…) et surtout en attendant qu’on ait une alerte automatique via l’app BMW.

Et vous ? Avez vous déjà fait souffrir inutilement votre belle i3 ? Faites nous rêver, laissez un petit commentaire ! 😉

Brice

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Publicités