C’est par le biais d’un entretien avec le responsable du développement des batteries, Andres Raith, que le journal caradvice.com.au nous dévoile que la durée de vie de ces dernières sur la gamme du constructeur allemand atteindraient au moins la durée de vie des moteurs thermiques à combustion, à savoir 15 ans ou plus, malgré une chute d’autonomie due à une usure dite « normale ».

Ce n’est pas un discours de marketing. Ces batteries sont faite pour durer aussi longtemps que le véhicule lui-même.«  Andres Raith.

Et quelle est cette durée de vie théorique d’un véhicule BMW ? Raith affirme « 15 ans ou plus ».

Nous pouvons le prouver avec les données récoltées sur le terrain grâce à notre flotte électrique et de plug-in hybrides, et il est juste de dire, et je pense que c’est une déclaration valable pour l’industrie [automobile] toute entière, que tout le monde est extrêmement préoccupé au sujet de la durée de vie [des batteries] et que la communauté d’ingénierie dans son ensemble prend des mesures extrêmement strictes pour préserver ces batteries.« 

2017 BMW i Vision Dynamics Concept Elegant BMW i vision dynamics electric concept car debuts at IAA 2017
BMW – i Vision Dynamics

Pour Raith, tous les véhicules BMW 100% électriques à venir auront la même durée de vie que ceux alimentés par des moteurs à explosion.

Les spécifications BMW dans le cadre de la durée de vie ne sont pas différentes entre les véhicules thermiques et ceux alimentés par des batteries.

Cependant, Raith admet qu’au delà de 15 ans, et contrairement aux véhicules thermiques, la capacité de charge du véhicule pourrait être réduite autour de 70% par rapport à ses spécifications d’origine.

C’est tout de même ce que l’on considère comme étant acceptable, non ? C’est ce qui est considéré comme étant tolérable dans le domaine de l’automobile. C’est difficile d’expliquer comment cela se compare en terme de performance face à un véhicule conventionnel, peut-être que vous perdrez un peu de puissance ou d’énergie, mais 70 à 80% sont les attentes… et les données récoltées sur le terrain prouvent que nous sommes au delà de ça.« 

01
BMW i3 LCI 2018

Une fois que le véhicule a terminé son cycle de fonctionnement avec les batteries au lithium-ion, elles peuvent soit être utilisées dans différents environnements industriels ou être recyclées.

“Dès que la chaîne de recyclage prendra le relais, et cela prend beaucoup d’années avant que ça n’arrive, il y aura toujours une valeur substantielle dans ces batteries. »

Raith raconte également durant l’entretien qu’à l’inverse des équipements personnels tels que les iPhone d’Apple, qui ont un taux de recyclage d’à peine 3%, les véhicules électriques seront très différents.

Dans l’industrie automobile, nous pensons que la chaîne de recyclage sera forte, les matériaux tels que le lithium, nickel, cuivre, ne sont pas toxiques en soit. Ce sont des métaux avec une forte capacité à être recyclés.« 

Traduit de l’anglais par Brice Carette (source: caradvice.com.au)

Brice Carette

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Publicités